L’expérience la plus longue du monde

Dans le domaine de la durabilité, les essais sont souvent longs, très longs.

Corrosion, fluage, corrosion sous contrainte, fatigue, peuvent imposer des essais qui se comptent en semaines ou mois. Un essai d’un an est peu courant et un essai d’une décennie, inenvisageable dans le cadre de thèses de 3 ans ou de post-docs de 2 ans.

Et bien souvent, on soumet nos travaux à la prochaine conférence en vogue avant même d’avoir réalisé les expériences….. Ben oui, il faut réserver sa place.

Pour ma part, mon plus long essai a duré 71 jours, ce qui est déjà pas mal.

Alors imaginez une expérience qui dure depuis 1927 !!

C’est l’histoire qui vous est racontée dans le lien suivant : L’expérience la plus longue du monde.

Enjoy !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *